Le projet de restauration

Search our Site



 Annonce: Suite à l'échec des tentatives de financement du projet et du manque d'aide pour les activités non liées à la restauration, Avialogs va cesser ses opérations fin décembre à moins d'un changement de dernière minute.

Apprenant que le DC-3 C/N 12253 était menacé et offert à la vente par Aérovision, Benoit de Mulder l'a acquis en avril 2017 et cedé à Avialogs Aéronautique début 2018. 

Cet avion, vétéran du débarquement en Normandie, de la bataille de la poche de Falaise, de Market Garden et qui a servi à l'évacuation de millier de blessés durant la seconde guerre mondiale a été converti lors de l'immédiat après guerre par Canadair et fut exploité par TransCanada Airlines jusqu'en 1957.Il fut ensuite opéré par Transport Canada jusqu'à la fin des année 80 ou il fut stocké et finalement donné à Aérovision.

Les premiers efforts ont constitué au déplacement de l'appareil du terrain ou il était parqué depuis plus de vingt ans, situé proche de la route et accessible de tous, vandales et voleurs compris.

Avec l'aide de l'ENA et de Pierre Gillard, le DC-3 a pu être déplacé et la roue nettoyée, le pneu et la chambre remplacés, permettant d'amener l'appareil vers une aire de stationnement sécuritaire.

Changement pneu

Déplacement de l'avion et changement de la roue de la roulette de queue

Une entente a été signée en novembre 2017 avec le FBO H-18 pour permettre de parquer l'avion  le temps de donner à notre organisation naissante l'opportunité de trouver un lieu ou réaliser la restauration.

 26172761 10156628486633881 2731370494161948844 o
Notre DC-3 au FBO H-18

En septembre 2018, une entente est conclue avec  le centre d'aide aux entreprises Hautes-Montérégie pour mener le projet à bien et disposer d'une base à long terme ou mener la restauration. Les travaux actuels sont liés au déplacement prochain de l'avion vers l'aéroport de St-Jean de Richelieu.

70ans

70 ans séparent ces deux photos.

La durée de la restauration dépend entièrement du financement qui sera disponible et est susceptible de prendre entre 4 et 8 ans, dépendemment des moyens qui seront à notre disposition.

  • Notre Dakota - Été 2018

Le budget requis est estimé entre 350 000 et 450 000$.

L'objectif est une remise en vol de l'appareil pour le présenter lors de spectacles aériens et proposer des vols privés aux membres d'Avialogs.

Vous pouvez soutenir le projet en faisant un don, en devenant membre d'Avialogs ou via une commandite d'entreprise.

 

0
0
0
s2smodern

S'abonner à notre bulletin pour suivre nos actualités